Les organismes de bienfaisance pour les troubles de l’alimentation ont émis un avertissement concernant une application de régime «nocive» qui avait été promue sur l’App Store d’Apple auprès